Rapport d’activités 2017-2018

Rapport d'activités 2017-2018
Rapport d’activités 2017-2018

Le comité de gestion du Laboratoire d’innovations par et pour les ainés (LIPPA) du Centre de recherche sur le vieillissement est très fier de vous présenter son 1e rapport d’activités officiel, celui-ci couvant la période s’échelonnant du mois de janvier 2017 à celui de juillet 2018. Vous découvrirez, dans les pages qui suivent, l’ensemble des activités et projets innovants ayant été initiés et soutenus par les membres de notre équipe.

À l’aube de son 2e anniversaire, nous sommes maintenant à même de constater que le LIPPA a su non seulement se faire connaitre auprès de diverses instances ainées et partenaires intersectoriels, il a aussi été l’instigateur d’une diversité d’activités et de projets visant la rencontre de sa mission soit, la création des espaces de partenariats intersectoriels favorisant le croisement des savoirs et expériences, de façon à permettre la découverte et la mise en place de solutions innovantes et pérennes, pour et avec les aînés.
Soulignons, à titre d’exemple, l’obtention récente d’une subvention auprès de l’initiative provinciale Société Inclusive, celle-ci s’appuyant sur une démarche intersectorielle impliquant des instances ainées ayant identifié la mobilité comme enjeu prioritaire et ayant permis de rallier les forces publique, académique, communautaire et ainée autour d’un projet porteur. Soulignons aussi la réalisation d’un événement intersectoriel ancré dans la communauté sous la thématique du « Vieillir chez soi » en collaboration avec la toute nouvelle fondation sherbrookoise, la Fondation l’Accolade. Cet événement a su mobiliser plus de 50 acteurs citoyens, communautaires, publics et académiques de la région de Sherbrooke, dont 22 ainés. Différentes activités de rayonnement ont aussi été réalisées par notre équipe et méritent mention. Soulignons notamment la présentation du LIPPA lors de colloques nationaux, une première publication scientifique ainsi que la création d’outils web facilitant le dialogue avec nos partenaires.

Riche de ses premiers mois d’expérience, le LIPPA compte poursuivre son développement en étroite collaboration avec ses nombreux partenaires et collaborateurs ainés. Le comité de gestion tient d’ailleurs à remercier tous les ainés, chercheurs et représentant d’organisations publiques, privées et communautaires qui se sont investis dans nos premières initiatives. Non seulement cet engagement collectif envers le LIPPA contribue-t-il à son développement et à la rencontre de sa mission, il joue également un rôle crucial dans une visée de transformation vers un meilleur dialogue entre la recherche sur le vieillissement et les besoins des ainés de notre communauté; cela pour le mieux-être de l’ensemble de notre collectivité.

Faits saillants

Projets financés

Projet initié par le LIPPA : « Soutenir ensemble la mobilité d’ainés présentant des incapacités : comment une application mobile peut-elle favoriser leur utilisation du transport en commun et leur participation sociale? » (co-chercheurs : V.Provencher, P.Boissy, N.Delli-Colli, D.Baillargeon, H.Pigot et M.Levasseur) Société inclusive : juin 2018 – 25 000$

Projet soutenu par le LIPPA : « Maltraitance psychologique et financière envers les personnes aînées ayant des incapacités au Québec » (M. Beaulieu) Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) : juin 0218 – 100 000$

Activités de rayonnement et de représentation

Article

Communications orales

  • Baillargeon, D. & Bruneau, H. (2018). « (Re)faire sa place : un point de vue communicationnel sur les enjeux d’appartenance dans les organisations ouvertes. Le cas d’un living lab en gérontologie ». Actes du colloque SFSIC18 : XXIe congrès de la Sfsic – Création, créativité et médiations, SFSIC, Paris: Maison des sciences de l’homme, 14 juin. pp.304-315
  • Baillargeon, D. & Bruneau, H. (2018, 9 mai). « Penser les tensions inhérentes à la mise en place d’un living lab en milieu institutionnel. Un point de vue communicationnel ». Colloque Savoirs, innovations collectives et Living Labs : de la pensée à l’action et vice versa, 86e Congrès de l’ACFAS, Chicoutimi, Université du Québec à Chicoutimi.
  • Baillargeon, D. & Bruneau, H. (2017, 8-9 mai). « Les tensions constitutives des organisations hybrides : l’implantation d’une méthodologie laboratoire vivant (living lab) ami des aînés ». Colloque Entre marché, état et société civile : explorer la nature paradoxale des organisations hybrides, 85e congrès de l’ACFAS, Université McGill, Montréal.

Événements intersectoriels de transfert de connaissances

  • « Maison Kangourou : création d’un foyer intergénérationnel ». Journées des sciences humaines de la FLSH : 03-2017. Plus de 40 participants
  • Rencontre de collaborateurs intersectoriels du LIPPA : 5-10-2017       17 participants
  • « Vieillir chez soi. Journée d’échanges intersectorielle sur le maintien chez soi des citoyens ainés » : 20-06-2018. 53 participants

Création d’un comité d’ainés

Comité constitué au printemps 2018 : 11 participants recrutés. Soutien de la Fondation Vitae. 15-06-2018 : Tenue de la 1e rencontre de comité

Soutien aux besoins d’instances ainées

Soutien-conseil et facilitation auprès de diverses initiatives visant la rencontre de besoins de groupes d’ainés de la région de l’Estrie :

  • Urgence amie des ainés (CHUS – Ville de Sherbrooke)
  • Projet sur les proches aidants (Table de concertation des ainés de Magog)
  • Projet Transport Solidaire (CDC de Sherbrooke)