Carnet de route Mobilaînés 3 : l’exploration des regards experts…

Date : 10 juin 2020

Faits saillants de la rencontre

  • Après une présentation de chacun des participants à cette réunion vidéo, les membres du comité de pilotage rappellent les grandes lignes du projet Mobilaînés et les objectifs de la phase 1 de l’échéancier
  • Par la suite, les tâches et finalités attendues sont énoncées aux étudiants et une discussion est ouverte afin de répondre aux interrogations éventuelles concernant le projet ou la façon de fonctionner pour les recherches

Dans ce carnet

Contexte de la rencontre

Malgré une crise sanitaire à fort impact pour le déroulement des ateliers et des rencontres propres au laboratoire vivant, l’équipe du projet Mobilaînés est restée active et créative afin de trouver des solutions sécuritaires pour toutes et tous. Ainsi, cette rencontre en visioconférence intervient environ sept mois après le lancement du projet Mobilaînés. Bien que l’échéancier initialement proposé soit contraint à certaines modifications, cette réunion mettant sur pied l’équipe étudiante et le travail de recherche s’effectuent relativement comme planifié (retrouvez l’échéancier prévu de l’année 1 en cliquant ici).

Cette équipe regroupe six étudiants dont l’expertise variée – informatique, ergothérapie, design industriel, gérontologie -, vient enrichir le processus cocréatif et les connaissances pour le développement du guichet Mobilaînés. Dédiés à la recherche documentaire et à la recension d’applications ou de sites déjà existants pour aider à la planification des déplacements, l’équipe étudiante fournira ainsi des sources d’inspiration pour amorcer la conception de Mobilaînés : de quoi avons nous besoin? Que nous manque-t-il? Qu’est-ce qui existe déjà en termes de planification des déplacements pour les aînés?

Les objectifs de cette rencontre sont :

  • Présenter plus concrètement le projet aux étudiants et leur contribution en fonction des trois phases planifiées;
  • Détailler la planification et la répartition des tâches, valider les objectifs;
  • Échanger sur le fonctionnement, répondre aux interrogations, aborder les outils et les procédés utilisés.

Équipe de travail présente

Pour le comité de pilotage

  • Véronique Provencher – École de réadaptation, programme d’ergothérapie de l’Université de Sherbrooke, chercheuse au Centre de recherche sur le vieillissement
  • Mélisa Audet – Coordonnatrice du Laboratoire d’innovation par et pour les aînés – Centre de recherche sur le vieillissement
  • Dany Baillargeon – Département de communication de l’Université de Sherbrooke, chercheur associé au Centre de recherche sur le vieillissement

Pour l’équipe étudiante

  • Sara Bahrampoor Givi : Diplômée en design industriel; étudiante au doctorat en gérontologie – Université de Sherbrooke
  • Catherine Girard : Experte en gestion des Ressources humaines; étudiante à la maîtrise en gérontologie – Université de Sherbrooke; auxiliaire de recherche – Centre de recherche sur le vieillissement
  • Wael Lachiheb : Diplomé d’une maîtrise en gérontologie et professionnel auprès des aînés – Université de Sherbrooke
  • Evelyne Laroche : Étudiante à la maîtrise en ergothérapie – Université de Sherbrooke; Centre de recherche sur le vieillissement
  • Sahar Tahir : Ingénieure en management des technologies de l’information et détentrice d’un diplôme d’ études supérieures spécialisées en sciences informatiques.
  • Cynthia Vilanova : Diplômée en informatique; travaille sur le développement Web au Centre de recherche sur le vieillissement

Déroulement de la rencontre

Mettre en oeuvre les expertises : l’équipe étudiante s’inscrit dans le projet

Pour proposer un guichet Mobilaînés pratique et efficace, il est nécessaire d’avoir une idée générale des services et outils pertinents déjà proposés à la communauté. Ainsi, établir une base de connaissance la plus complète possible sur les solutions actuelles s’avère essentiel pour éviter de réinventer la roue, mais également pour découvrir quels rayons manquent à cette roue!

Cette évaluation orientera alors des pistes de cocréation pour le comité de pilotage, mais permettra aussi de dresser un constat sur les services et les fonctionnements, actifs ou absents, en ce qui touche la mobilité des aînés, d’une part, et les outils d’accès et d’orientation, similaires au guichet unique envisagé pour le projet, d’autre part.

Ainsi, après que chacun se soit présenté aux autres, les grandes lignes du projet Mobilaînés et du guichet unique sont décrites aux étudiants.

Mobilaînés : retour sur la cocréation en laboratoire vivant

Les étudiants sollicités pourront retenir l’objectif du guichet Mobilaînés : favoriser l’autonomie et la liberté de choix afin que les aînés aient le goût de se déplacer.

Comme soulevé lors de la réunion, l’un des principaux défis à relever, c’est de réussir à considérer les multiples profils des aînés. Toutefois, la projection en trois phases du projet et le processus itératif du laboratoire vivant favoriseront les partages d’expériences et de connaissances pour contribuer à envisager au mieux les différentes situations possibles.

Après ce premier point, la planification des tâches et leur répartition est présentée à toute l’équipe.

La contribution des étudiants

Lors de la première phase du projet, il s’agit de dresser un inventaire des outils et services actuels pour aider le comité de pilotage à identifier les différentes composantes potentielles du guichet, donc :

  • recenser l’offre de transport disponible (Sherbrooke)
  • définir les critères d’évaluation du guichet idéal et les options à considérer (mobilité durable, active, etc.;
  • évaluer les outils existants de planification de déplacements;
  • proposer les composantes potentielles du guichet idéal à réaliser.

Première période : évaluations et critères

Entre début juillet et mi-octobre, les étudiants procéderont par étapes pour atteindre les finalités suivantes :

  • élaborer une grille de compilation des outils actuels. Cette grille permettra également d’inventorier les bons et les moins bons aspects des services et outils répertoriés;
  • déterminer les critères potentiels du guichet idéal. Ceux-ci seront alors soumis, sous forme de questionnaire, au comité de pilotage;
  • concevoir une grille pour décrire et analyser les outils d’aide à la planification des déplacements, et leur interface, sous l’angle des aspects fonctionnels, ergonomiques, etc.;
  • inventorier les pratiques d’excellences, les meilleurs fonctionnements constatés.

Comme soulevé lors des rencontres du comité, la réflexion sur l’interface du guichet Mobilaînés doit s’enclencher dès la phase 1, c’est pourquoi certains éléments seront déjà présentés et testés dès l’automne 2020.

Deuxième période : Tests, analyses et constats

À partir du mois d’octobre, il sera question de proposer les composantes de guichet retenues, puis d’en analyser les retours pour en présenter les premiers constats vers la fin du mois de février 2021.

  • Création d’un atelier de codesign participatif destiné au comité d’aînés pour documenter la perception de ces derniers sur les composantes retenues;
  • Préparation et animation de l’atelier;
  • Analyse des résultats de l’atelier et selection des solutions possibles;
  • Proposition des solutions possibles retenues au comité de pilotage.

Dans l’optique du partage de connaissances initié avec le projet Mobilaîné, un article ou un abrégé sera rédigé vers la fin de mars 2021 pour présenter le processus et les résultats obtenus durant cette première phase.

Les étudiants travaillent de manière autonome, avec des rencontres intermédiaires de suivi selon les besoins de chacun.

Catherine Girard seconde activement Mélisa Audet pour la coordination du projet, entre autres pour l’organisation des rencontres et la gestion des outils du travail collaboratif. Par son biais, les étudiants peuvent mettre en commun les résultats de leurs recherches, accéder aux différents documents du projet et suivre la gestion des tâches selon les différentes étapes.