Rapport-synthèse de la journée d’échanges intersectorielle «Vieillir chez soi».

Rapport synthèse de l'activité "Vieillir chez soi"
Rapport synthèse de l’activité « Vieillir chez soi »

Le 20 juin 2018, le LIPPA a été invité, à l’initiative de la Fondation l’Accolade, à mettre en place une activité de co-construction des savoirs et des expériences, selon la philosophie du laboratoire vivant, pour comprendre les enjeux associés au «vieillir chez soi». Avec comme question centrale «comment, comme communauté, pouvons‐nous mieux cibler les besoins des ainés et repenser nos façons de faire afin de les soutenir pour qu’ils demeurent chez eux le plus longtemps possible? », 53 acteurs du secteur de la recherche (étudiants, chercheurs, agents de recherche), mais aussi des intervenants des milieux clinique et communautaire, ainsi que des proches‐aidants ont pris part à trois ateliers de façon à mieux cibler les besoins à combler en matière de maintien à domicile des citoyens ainés de la grande région sherbrookoise, et 2) provoquer l’émergence d’idées nouvelles à mettre en place pour répondre à ces besoins.

Continuer la lecture de « Rapport-synthèse de la journée d’échanges intersectorielle «Vieillir chez soi». »

Vieillir chez soi. Journée d’échanges intersectionnelle sur le maintien chez soi des citoyens aînés.

Date : 20 juin 2018
Heure : 8 h 30 – midi
Lieu : Sercovie

PLACES LIMITÉES! INSCRIPTION AVANT LE 13 JUIN 2018!

Pour vous inscrire, communiquez avec Mélisa Audet, coodonnatrice du Lippa : 819-780-2220, poste 45396 ou remplissez le formulaire.

Continuer la lecture de « Vieillir chez soi. Journée d’échanges intersectionnelle sur le maintien chez soi des citoyens aînés. »

Journées des sciences humaines – La maison kangourou

Les membres de la communauté lors des tables rondes afin de discuter des foyers intergénérationels.

Au mois de mars 2017, dans le cadre des Journées des sciences humaines, la Faculté des lettres et sciences humaines et le LIPPA ont organisé un atelier de travail collaboratif réunissant des chercheurs et des citoyens. L’activité De briques et d’idées : imaginer la maison intergénérationnelle de demain avait pour objectif d’imaginer une maison «kangourou» idéale, soit un modèle d’habitation intergénérationnel valorisant le développement de liens entre des ainés et des étudiants universitaires de Sherbrooke.

Continuer la lecture de « Journées des sciences humaines – La maison kangourou »